1889

Paul Schwenk naît en 1889 et grandit dans des conditions modestes. Après son apprentissage de mécanicien de précision chez un fabricant d'horloges de clocher, il s'installe à Stuttgart où il épouse Lydia et obtient le titre de maître artisan.

Le saviez-vous ?

Le fondateur de l'entreprise, Paul Schwenk, avait, dès 1918 – soit 3 ans avant la création de l'entreprise – conçu et réalisé sa pièce maîtresse, un « interrupteur 3 minutes » pour l'éclairage de la cage d'escalier, à la fin de son apprentissage de mécanicien de précision. Il est donc le père de toutes les futures horloges programmables Theben.

1921

Après son retour de la 1ère Guerre mondiale en tant que soldat au front, il conçoit une horloge programmable et s'installe à son compte en 1921 avec l'entreprise « Mezger und Schwenk Apparatebau ». L'entreprise se fait rapidement un nom grâce aux horloges programmables innovantes. Combinant économie d'énergie, confort, sécurité et grande qualité, elles contribuent grandement à la croissance rapide de l'entreprise.

Le saviez-vous ?

Le 22 février 1921, il inscrit son entreprise au registre du commerce de Stuttgart sous le nom de « Spezialfabrikation elektr. Schaltapparate ».

Le saviez-vous ?

Les premières horloges programmables de 1927 disposaient déjà d'une garantie d'un an ! À l'époque, ce n'était pas du tout une évidence. En outre, tous les appareils étaient testés sur des « murs d'essais » pour vérifier qu'ils fonctionnaient parfaitement. Ce souci de la qualité fait, aujourd'hui encore, partie de notre ADN.

1928

L'entreprise investit ses propres bureaux au 103 Reinsburgstraße de Stuttgart et commence la distribution internationale.

Le saviez-vous ?

Les premières horloges programmables de Theben pesaient bien 4,5 kg, tandis que les modèles actuels ne font plus que 200 à 300 g ! La différence de format est, elle aussi, flagrante. Quelques fonctions supplémentaires ont en outre vu le jour, sans agrandir ni alourdir les modèles.

1934

En 1934, l'automatisme de cage d'escalier breveté « ELPA » est une innovation pionnière de l'entreprise. Grâce à des composants électromécaniques sophistiqués, ELPA fait avancer la réflexion et est un précurseur de la gestion technique des bâtiments actuelle.

Le saviez-vous ?

La première minuterie d'escalier ELPA a été brevetée en 1934 et existe aujourd'hui encore en de nombreuses variantes. Que signifie ELPA ? Est-ce l'abréviation de Elektrischer Pendelautomat (interrupteur automatique électrique oscillant) ? Ou le fondateur Paul Schwenk voulait-il faire référence aux prénoms de ses enfants Ellen et Paul ? Nous-mêmes ne le savons pas. Qu'en pensez-vous ?

Le saviez-vous ?

Le fondateur de l'entreprise, Paul Schwenk, avait également développé de curieux "gadgets" pour vous et pour lui. Par exemple l'horloge synchrone mondiale QUO VADIS en forme de globe, l'horloge de table pyramidale à batterie AIDA ou encore le légendaire éventail ELPA, un ventilateur portable léger et refermable. Il existe sous forme argentée, dorée et même en argent massif, accompagné de son étui haut de gamme.

1941

Déménagement de Stuttgart à Haigerloch dans l'ancienne auberge « Zur Rose ». Au même moment, Paul Eberhard Schwenk commence un stage en technique de précision dans l'entreprise paternelle. Son père refuse de produire de l'armement, mais l'entreprise garde la tête hors de l'eau avec des composants de sirènes et de chronomètres pour la marine.

Le saviez-vous ?

Le nom de l'entreprise Theben et de nombreux noms de produits (même actuels) résultent d'un faible du fondateur Paul Schwenk pour l'histoire de l'Égypte antique. C’est à Thèbes (Theben en allemand), ancienne capitale du “Moyen Empire” Egyptien, qu’ont été mis au point les premiers cadrans solaires (ancêtre du calendrier actuel) et même les horloges hydrauliques vers 1500 avant J.C. Nous poursuivons cette tradition aujourd'hui avec des noms de produits comme RAMSES, LUXORliving, SPHINX ou encore OBELISK, témoins inimitables de l'image de marque de Theben.

1944

Décès de Paul Schwenk, fondateur de l'entreprise. Son fils Paul Eberhard tente un nouveau départ modeste en 1945. Au début du « miracle économique », de nouvelles embauches ont lieu et la production tourne à plein régime.

Le saviez-vous ?

La première excursion d'entreprise de la nouvelle « fabrique spéciale d'horloges programmables électriques et automatiques Paul Schwenk KG » a eu lieu en 1949 pour assister à une course de motos sur le circuit d'Hockenheim. La délégation se composait de 5 hommes dans une voiture. La situation a évolué à partir de 1952, où des bus ont convoyé tout le personnel (devenu mixte).

1960

La nouvelle raison sociale de l'entreprise « Theben-Werk Paul Schwenk KG » communique sur des supports publicitaires créatifs et de qualité. Ils fournissent des informations détaillées sur la gamme de plus en plus étendue de produits, étayées par de bons arguments. Le succès est au rendez-vous : le chiffre d'affaires est multiplié par sept dans les années soixante et le nombre de salariés s'élève à plus de 300.

Le saviez-vous ?

En 1969, Theben acquiert neuf bus Volkswagen pour faciliter aux employés des environs le trajet vers leur lieu de travail. Ce système de navette n'existe plus aujourd'hui. Mais nous aimons à répéter que nous avons reçu, pour d'autres raisons, la distinction « Great Place to Work ».

Le saviez-vous ?

Theben a pris le thème de l'environnement très à cœur dès les années 1960. Dès 1964, un centre de décontamination extrêmement moderne a ainsi vu le jour pour extraire les substances polluantes des eaux usées. En outre, le grand parking a été entouré d'espaces verts plantés avec amour et entretenus par un jardinier d'entreprise. Actuellement, notre système de gestion de l'environnement certifié ISO 14001 garantit une production écologique et respectueuse des ressources.

1970

Dès les années 1970, les premiers produits sont conçus en coopération avec des designers de renom tels que la Gugelot Design Team. Notamment, la « tun 22 » : une « machine à penser », une « merveilleuse nounou », en d'autres termes, une minuterie universelle au design classique et intemporel. Aujourd'hui encore, la conception des produits joue un rôle déterminant pour Theben.

Le saviez-vous ?

... que le bien-être des employés a toujours été une priorité absolue chez Theben ? Par exemple, dès 1958, au lieu d'une prime de Noël, une participation aux ventes était versée. En 1962, une allocation de retraite a été introduite en tant que pension d'entreprise. Et en 1970, des allocations de constitution d'actifs ont été ajoutées. En outre, des immeubles résidentiels appartenant à l'entreprise ont été construits et loués aux employés. Déjà à l'époque, nous étions ce que nous sommes officiellement aujourd'hui : un "Great Place to Work" primé.

1971

Ouverture de la première filiale étrangère au Blanc-Mesnil, en France. Le marché français se développe bien. La part des exportations dans les années 1970 s'envole à 40 %.

Le saviez-vous ?

Les employés de Theben ont été rémunérés, à partir de 1971, aux prestations mensuelles et non, comme à l'accoutumée, aux heures effectuées. Ce qui était à l'époque un modèle de temps de travail presque révolutionnaire est aujourd'hui monnaie courante dans l'industrie. Pour certaines choses, nous étions simplement en avance sur notre temps ;o)

1973

La création de la filiale PEZET GmbH, spécialisée dans l'outillage et la plasturgie, permet de développer davantage la production à Haigerloch.

Le saviez-vous ?

Le château de Haigerloch, évoqué pour la première fois en 1296, appartient depuis 1974 à la famille fondatrice Schwenk. Aujourd'hui, il abrite des manifestations culturelles ou gastronomiques. Les services d'État civil intégrés en font un lieu de mariage idéal. Le laboratoire d'innovations de Theben y a en outre établi ses quartiers. Dave Brubeck, légende du jazz, a d'ailleurs écrit dans le livre d'or : « Sur 40 ans de tournée, c'est ici que nous avons passé le meilleur moment. » Revenez quand vous voulez !

1976

Paul Eberhard Schwenk se retire de la direction opérationnelle pour intégrer le conseil de surveillance de Theben. Mise sur le marché de la prise à horloge programmable simple d'utilisation « theben-timer », une innovation vendue à plus de 33 millions d'unités à ce jour.

Le saviez-vous ?

Le 3 mars 1980, il y a exactement 41 ans, le millionième theben-timer a été vendu. Avec la première horloge programmable sur secteur du monde, lancée seulement en 1976, chacun pouvait commander sa cafetière, l'éclairage de son aquarium ou les guirlandes de Noël. Cette horloge a été vendue à plus de 33 millions d'exemplaires.

1983

La société PEZET GmbH, restructurée, démarre la production dans une nouvelle usine à Madertal. L'arrivée de l'électronique au début des années 1980 a également requis des processus de production entièrement nouveaux avec une proportion croissante de composants plastique.

Le saviez-vous ?

Theben a également été publié dans le magazine Playboy ! Pas pour ses horloges programmables, mais pour son étrange tabouret « Adhoc », conçu par le chef d'entreprise Paul Eberhard Schwenk et réalisé par la filiale de Theben PEZET. On le trouve dans l'édition anniversaire 1982 de Playboy. Nul doute que Theben a toujours été sexy ;o).

1992

Création de la filiale commerciale italienne « Theben S.r.l » à Milan.

Le saviez-vous ?

Dès 1994, RAMSES 797 a permis la commande du chauffage par une ligne téléphonique. C'est l'ancêtre du système Smart Home géré par application tel que nous le proposons actuellement avec notre système Smart Home LUXORliving basé sur KNX.

1995

Theben prend le train de la technologie EIB (aujourd'hui KNX) et fabrique les premières minuteries et les premiers variateurs compatibles BUS. Depuis 1995, Theben est membre de la KNX Association et collabore avec d'autres fabricants leaders pour faire de KNX l'un des standards reconnus à l'échelle mondiale.

1996

La reprise et la création de la filiale Timeguard Ltd. à Londres permet à Theben AG d'investir en Grande-Bretagne.

2001

L'entreprise élargit sa palette de solutions OEM avec le développement du service commercial « tts - theben technische systeme ».

Le saviez-vous ?

L'application de commande domotique LUXOR, présentée en 2003, préfigurait déjà les systèmes Smart Home actuels. LUXOR permettait entre autres de simuler la présence ou de commander diverses scènes au sein d'une habitation. Et ce, bien avant l'apparition du terme Smart Home. Aujourd'hui, ces fonctions, et bien d'autres, sont gérées par notre système Smart Home LUXORliving basé sur KNX.

2005

Décès de Paul Eberhard Schwenk. Doté de nombreux talents, Paul Eberhard Schwenk a accompli un travail remarquable au cours de sa vie. Du haut de ses 20 ans, il reprend l'entreprise en 1945, à la mort de son père. Sa réussite pérenne est le fruit de sa vision stratégique, de son énergie et de sa détermination. En 1976, il s'octroie la liberté de marquer les esprits en tant que châtelain et mécène, un rôle qui persistera après sa mort en 2005.

2007

Avec la reprise de la société suisse High Technology Systems AG(HTS), l'inventeur du détecteur de présence, la société Theben (Schweiz) AG devient Theben HTS AG.

2008

Theben s'engage dans le domaine du Smart Metering et devient rapidement la première et la seule entreprise à pouvoir proposer une passerelle Smart Meter homologuée selon la norme PTB-A 50.7.

2010

L'implication sur le marché asiatique est fortement élargie et une succursale ouvre à Singapour.

Avec la création d'une succursale aux Pays-Bas en 2010, la présence sur le marché local est fortement renforcée.

2016

Paul Sebastian Schwenk, arrière-petit-fils du fondateur de la société, prend ses fonctions de directeur. Il engage différents projets f3 avec ses associés Nikolas Herl (finances) et Thomas Sell, membre du comité directeur, pour faire de Theben une société « fit for future ».

2017

Quatre d'un coup ! Theben crée des succursales et filiales en Suède, Finlande, Norvège et Australie.

2018

Le système Smart Home LUXORliving basé sur KNX est mis sur le marché.

2019

En Autriche, naissance d'une nouvelle succursale pour le domaine de produits Détecteurs de mouvement et de présence.

Le saviez-vous ?

Notre slogan actuel, « energy saving comfort », et le thème de l'économie d'énergie, étaient déjà à l'ordre du jour chez Theben au début des années 1960. Ils figuraient dans un prospectus pour un thermostat programmable. On pouvait y lire : « Joignez le confort à l'économie ! Vous avez bien lu. C'est tout à fait possible, aussi étrange que cela puisse paraître. » Il y est également question des « impressionnantes économies de combustible » permises par l'abaissement nocturne réglable. L'efficacité énergétique est une priorité !

2020

La passerelle Smart Meter CONEXA 3.0 Performance obtient la certification BSI. Paul Sebastian Schwenk reprend le poste de président du comité directeur de Theben AG et dirige l'entreprise en collaboration avec ses deux membres Thomas Sell et Michael Matthesius.

Création en Inde de la coentreprise GIC Theben Automation Private Ltd., spécialisée dans l'"automatisation des bâtiments".

2021

Theben fête son centenaire.

Le saviez-vous ?

... que notre légendaire theben-timer est également disponible en édition anniversaire dans trois couleurs spéciales attrayantes (jaune, bleu et rose) pour marquer l'occasion ? Mieux encore : nous accordons une garantie de 100 ans sur la minuterie anniversaire, appropriée à l'occasion ! Et ce n'est pas une blague ! Nous connaissons la ou les qualités de la minuterie de la prise originale.

Theben ne serait rien sans...

Paul Schwenk

Paul Schwenk naît en 1889 ...

Paul Schwenk naît en 1889 et grandit dans des conditions modestes. Après son apprentissage de mécanicien de précision chez un fabricant d'horloges de clocher, il s'installe à Stuttgart où il épouse Lydia et obtient le titre de maître artisan. Après son retour de la 1ère Guerre mondiale en tant que soldat au front, il conçoit une horloge programmable et s'installe à son compte en 1921. Paul Schwenk décède au début de l'année 1945, à seulement 56 ans.

Lydia Schwenk

Lydia Mezger naît à Stuttgart en 1889 ...

Lydia Mezger naît à Stuttgart en 1889 et épouse Paul Schwenk en 1918. Bardée d'une formation commerciale et d'une expérience professionnelle en Angleterre, elle contribue activement au développement de l'entreprise, même après la naissance de ses quatre enfants. De nature chaleureuse, elle est considérée par les salariés comme une « bonne fée » de l'entreprise. Elle endosse un rôle similaire à Haigerloch où elle est une membre active de la paroisse pendant des décennies. En 1984, la « doyenne » s'éteint à l'âge de 95 ans.

Ellen Herl

Ellen, la plus jeune fille de Paul et Lydia Schwenk, ...

Ellen, la plus jeune fille de Paul et Lydia Schwenk, naît en 1927. De nature chaleureuse, elle est considérée comme l'âme inoubliable de Theben. La benjamine du fondateur grandit dans l'entreprise et y travaille dès ses plus jeunes années. En 1948, elle intègre l'entreprise comme « petite main ». Pour les salariés, elle est la « patronne secrète » et une oreille attentive en toutes circonstances. Elle épouse Werner Herl en 1952. Son fils Nikolas Herl dirige le service financier de Theben pendant plus de 30 ans. Vice-présidente du conseil de surveillance, elle reste étroitement liée à Theben pendant sa retraite. Décédée en 2016, elle est de nos jours encore un être inoubliable pour bon nombre des témoins de l'époque.

Paul Eberhard Schwenk

Doté de nombreux talents, Paul Eberhard Schwenk a accompli un travail remarquable ...

Doté de nombreux talents, Paul Eberhard Schwenk a accompli un travail remarquable au cours de sa vie. Il réalise un stage dans l'entreprise de son père avant d'être appelé sous les drapeaux en 1943. Blessé à plusieurs reprises, il revient dans l'entreprise à la fin de l'année 1945 dont il assume la direction, du haut de ses 20 ans, à la mort de son père. Sa réussite pérenne est le fruit de sa vision stratégique, de son énergie et de sa détermination. En 1976, il s'octroie la liberté de marquer les esprits en tant que châtelain et mécène, un rôle qui persistera après sa mort en 2005.

Paul Sebastian Schwenk

À sa naissance en 1981 et comme le veut la tradition, Paul Sebastian Schwenk reçoit ...

À sa naissance en 1981 et comme le veut la tradition, Paul Sebastian Schwenk reçoit le prénom de son arrière-grand-père et de son grand-père. Qui, après la mort prématurée de sa mère, joue un grand rôle dans la vie de Paul Sebastian, alors âgé de 20 ans. Épaulé par ses collègues du conseil d'administration Thomas Sell et Michael Matthesius, il pilote une profonde mutation de Theben avec sensibilité et courage : sans perdre de vue l'« ADN de l'entreprise », les produits, systèmes, processus et mentalités sont en évolution permanente.